Guide de Référence CSA
LNRPV lnrpv

Guide de Référence CSA

guide-faoPourquoi avons-nous besoin de l’agriculture intelligente face au climat?

La population mondiale augmentera d’un tiers entre aujourd’hui et l’an 2050. La plupart de ces 2 milliards d’individus supplémentaires vivront dans les pays en développement. Dans le même temps, davantage de personnes vivront dans les villes. Si les tendances actuelles de croissance des revenus et de la consommation se poursuivent, la FAO estime que la production agricole devra augmenter de 60% d’ici à 2050 pour satisfaire la demande prévue pour l’alimentation humaine et animale. Ainsi, l’agriculture doit se transformer pour pouvoir nourrir une population mondiale sans cesse croissante et fournir les bases de la croissance économique et de la réduction de la pauvreté. Le changement climatique rendra cette tâche plus difficile dans le contexte d’un scenario tendanciel, en raison des impacts négatifs sur l’agriculture, obligeant constamment à mettre en oeuvre des actions coûteuses d’adaptation.

Pour atteindre les objectifs de sécurité alimentaire et de développement agricole, l’adaptation au changement climatique et la réduction de l’intensité des émissions par unité de production seront nécessaires. Cette transformation doit être réalisée sans entraîner l’appauvrissement des ressources naturelles. Le changement climatique a déjà un impact sur l’agriculture et la sécurité alimentaire à travers l’augmentation de la fréquence des événements climatiques extrêmes et l’augmentation de l’imprévisibilité des régimes climatiques. Ceci peut entraîner des baisses de production et de revenus dans les zones vulnérables. Ces changements peuvent également affecter les prix mondiaux des denrées alimentaires. Les pays en développement et les petits exploitants et éleveurs, notamment, sont particulièrement durement touchés par ces changements. Beaucoup de ces producteurs à petite-échelle doivent déjà faire face à des ressources naturelles dégradées. Ils manquent souvent de connaissances sur les options potentielles d’adaptation de leurs systèmes de production et disposent de faibles moyens et de faibles capacités de prise de risques pour accéder à des technologies et des services financiers et les utiliser.

Améliorer la sécurité alimentaire tout en contribuant à l’atténuation du changement climatique et à la protection des ressources naturelles, ainsi que des services écosystémiques vitaux, requiert une transition vers des systèmes de production agricole plus productifs, utilisant plus efficacement les intrants, avec une production moins variable et plus stable, plus résilients face aux risques, aux chocs et à la variabilité climatiques de long terme. Une agriculture plus productive et résiliente nécessite un changement majeur dans les pratiques de gestion des terres, de l’eau, des nutriments du sol et des ressources génétiques, afin de s’assurer que ces ressources sont gérées plus efficacement. Réaliser ce changement nécessite des modifications considérables en matière de gouvernance locale et nationale, de législation, de politiques et de mécanismes financiers.

Cette transformation impliquera également l’amélioration de l’accès des producteurs aux marchés. En réduisant les émissions de gaz à effet de serre par unité de surface et/ou de produit agricole, et en renforçant les puits de carbone, ces changements contribueront significativement à l’atténuation du changement climatique.

Définir le concept

L’agriculture intelligente face au climat (acronyme CSA en anglais, pour Climate-Smart agriculture), telle que définie et présentée par la FAO à la Conférence de La Haye sur l’agriculture, la sécurité alimentaire et le changement climatique en 2010, contribue à l’atteinte des objectifs de développement durable. Ce concept intègre les trois dimensions du développement durable (économique, sociale et environnementale) en ciblant à la fois les défis de la sécurité alimentaire et du changement climatique.

Il se compose de trois piliers principaux:

  • augmentation durable de la productivité et des revenus agricoles;

  • adaptation et renforcement de la résilience au changement climatique;

  • réduction des émissions et/ou absorption de gaz à effet de serre où cela est possible.

L’agriculture intelligente face au climat est une approche conçue pour développer les conditions techniques, politiques et d’investissement nécessaires pour atteindre une agriculture durable répondant aux enjeux de la sécurité alimentaire dans un contexte de changement climatique. La magnitude, l’immédiateté et le large spectre des effets du changement climatique sur les systèmes agricoles créent un besoin impérieux d’assurer l’intégration complète de ces effets dans la planification, la programmation et les investissements agricoles nationaux. L’agriculture intelligente face au climat est conçue pour identifier et opérationnaliser le développement de l’agriculture durable en tenant compte explicitement des paramètres du changement climatique.